Les préparatifs au Panama

12 décembre 2017

Les JMJ en Amérique Latine

Après l’Argentine en 1987 et le Brésil en 2013, c’est la troisième fois que les JMJ auront lieu en Amérique Latine, une façon de reconnaître la ferveur de ce continent très catholique : plus de 3,7 millions de jeunes s’étaient réunis sur les plages brésiliennes il y a quatre ans, un record à battre pour le Panama.

Cérémonie de lancement et préparation des JMJ 2019

Dimanche 14 mai 2017, dans l’arène Roberto Duran, Mgr José Domingo Ulloa a lancé le compte à rebours pour les JMJ de 2019 devant plusieurs milliers de participants, dont une grande majorité de jeunes. Présent lors de cette cérémonie où a également été présentée la croix des pèlerins, le président Juan Carlos Varela a pour sa part assuré que le gouvernement étudie les aspects officiels de l’événement qui est loin, selon lui, de se limiter à l’Église catholique. Cet événement « concerne tous les Panaméens, transcende les frontières et implique tous les autres pays d’Amérique centrale », a-t-il affirmé.

Le dirigeant panaméen espère que le pape restera au moins cinq jours sur l’isthme, qui disposerait déjà des capacités hôtelières pour faire face à l’afflux de visiteurs. Les journalistes accrédités du monde entier seront vraisemblablement accueillis au palais de Congrès ATLAPA.

Quant au lieu de la célébration finale, rien n’a encore été décidé. Plusieurs sites sont en compétition, parmi lesquels la Cinta Costera, l’aéroport d’Albrook et celui de Howard.

Depuis le 24 avril, une commission ad hoc nommée par le gouvernement, avec à sa tête une femme, María Calviño Correa, soutient l’Église dans la préparation des JMJ. Une partie du budget concernant la logistique et l’organisation sera prise en charge par les autorités. Le président Juan Carlos Varela a par ailleurs annoncé qu’il faciliterait l’attribution des visas aux pèlerins.

Lieu des principaux événements :

Pour cette édition des JMJ, l’organisation a fait le choix de ne retenir qu’un lieu où se tiendront tous les évènements. La Cinta Costera est un endroit paradisiaque qui s’étend sur 26 hectares et est entouré par l’Océan Pacifique. Construit en 2009, ce complexe entre la ville est la mer abrite un parc, des aires piétonnes, une piste cyclable, des installations sportives, un jardin d’enfant...

Catéchèses

150 lieux de KT sont prévus. Avec aussi un espace festival dans cette même zone de KT pour limiter les déplacements.

Les pèlerins parlant la même langue seront logés dans la même zone autour de Panama.

Le système de catéchèse est en refonte et le COL explore de nouvelles pistes de ce côté. Nous en saurons plus prochainement.