Les Journées en diocèse

28 juillet 2011

TARRAGONE

La ville d’Avignon est fortement liée à celle de Tarragone puisque ces deux villes sont jumelées depuis 1968. Une courte présentation vous est donnée dans les lignes qui suivent. Les JMJistes seront accueillis en ce lieu les premiers jours avant de partir pour Madrid.


 Tarragone ,au sud de la Catalogne, est la capitale de la province de Tarragone.


 


 La ville de Tarragone compte 160.523 habitants et l’agglomération : 455.000 habitants


 Elle est la 2e agglomération de Catalogne par la population.


 Capitale économique, intellectuelle et culturelle du sud de la Catalogne, son influence va au-delà des frontières provinciales, grâce à son fort secteur industriel et touristique.


 Elle abrite le plus grand centre pétrochimique d’Espagne, ainsi que l’Institut catalan pour la recherche et le centre de recherche chimique national espagnol. Son aéroport (27 lignes régulières nationales et internationales) et son port (1er port de marchandises d’Espagne) ont un trafic très important.


 Son emplacement le long de la Méditerranée et de la Côte dorée, avec ses plages, ses centres de loisirs, tout comme la tradition historique et le patrimoine artistique, en font une attraction touristique de premier ordre.


 Les universités donnent une vie étudiante intense avec plus de 25.000 étudiants.


 Tarragone accueillera en 2017 les Jeux méditerranéens et sera capitale européenne de la Culture en 2016.


 Cette ville côtière est classée au Patrimoine Mondiale de l’Humanité (UNESCO).

 
 
 
 


 Histoire de Tarragone :


 


 Les Romains la nommaient « Tarraco ». Elle bénéficia des mêmes privilèges que la cité mère : Rome. Les empereurs Auguste César, Galba et Hadrien y séjournèrent.


 


 Témoins de l’époque romaine :


 


- Le Paseo Arqueológico (Murs romains) : ce sont les Scipions, selon Tite Live et Pline qui élevèrent ces murailles au IIIème siècle avant notre ère. Elles ont été établies sur une base cyclopéenne faite d’énormes blocs de pierre couchés les uns sur les autres sans liant.


- Restes d’un Forum


- La Nécropole paléochrétienne : voir le sarcophage aux lions


- Ruines de l’Amphithéâtre : il fut construit au bord de la mer. C’est là que périrent en 259 les l’évêque Fructueux et ses diacres Augurius et Euloge, martyrs de Tarragone. Une basilique fut élevée à l’endroit de leur supplice.


 


Cité Médiévale et Patrimoine Religieux :


 


Siège d’un archevêché, le patrimoine religieux de Tarragone est riche :


- Cathédrale Sainte-Thècle, construite en 1171. Sa façade est romane avec un portail gothique, orné de sculptures du Christ du Jugement dernier, de 23 prophètes de l’Ancien Testament et apôtres, et de la Vierge à l’Enfant .La grande rosace évoque celle de Notre- Dame de Paris.


L’intérieur recèle de nombreuses œuvres d’art : la chapelle Sainte–Thècle : œuvre baroque en marbre de Tarragone ; dans l’abside centrale trône le magnifique retable de sainte-Thècle.


- le Cloître qui surprend par ses grandes dimensions et son originalité : construit au XIIème et 13e s. Il est roman par son portail, par ses arcatures et son décor géométrique mais les voûtes sont gothiques. L’influence de l’occupation musulmane se manifesta dans les « claustra », plaques ajourées aux motifs géométriques, la bande d’arcatures polylobées qui borde le toit et la tour- lanterne octogonale de l’église.


- le palais archiépiscopal et le séminaire jouxtent la cathédrale.