Les JMJ : comment ça se passe ?

17 juin 2012

Les trois temps forts des JMJ

Si c’est la première fois que tu vas aux JMJ... Les JMJ se vivent en 3 temps : un temps dans un diocèse du pays accueillant, un temps de rencontre internationale et un temps de célébration avec le Pape...

Les JMJ sont précédées de « Journées dans les Diocèses »(JDD). Du 17 au 20 juillet 2013, plusieurs diocèses offrent aux jeunes venus du monde entier, la possibilité de passer des moments de convivialités avec d’autres jeunes, en vue de se préparer aux JMJ.
Le programme comprend des activités culturelles, des visites historiques ainsi que des festivités ; Il comprend également des moments de prière et de célébration dans des sanctuaires et lieux de pèlerinage qui marquent l’identité religieuse locale.
Les premières JDD ont eu lieu en 1997 lors des JMJ de Paris. L’Eglise de France avait promu ces rencontres d’une part en vue de faciliter la pastorale de la jeunesse des diocèses français, et d’autre part pour permettre à toute la France d’accueillir des pèlerins venus d’autres pays, et enfin pour encourager les jeunes français à prendre part aux JMJ.
L’expérience était tellement positive qu’elle fut également adoptée aux JMJ suivantes, en Italie, au Canada, en Allemagne, en Australie et à Madrid. Dans ces pays, les JDD offraient des activités de types très variés : rencontres avec les jeunes et les familles, concerts, vigiles de prières, travaux sociaux au profit de la communauté ou en faveur des personnes démunies, etc.
Les objectifs du programme JDD sont assez similaires à ceux des JMJ proprement dits :
  1. Rencontre personnelle avec le Christ qui transforme les vies et les remplit de joie, spécialement à travers les sacrements de l’Eucharistie et celui de la Réconciliation ;
  2. Expérience vitale de l’Universalité de l’Eglise Catholique unie par la communion, ainsi que la paternité spirituelle du Pape ;
  3. Découverte de l’appel baptismal à la sainteté en vue d’être membres actifs de l’Eglise et responsables de la Nouvelle Evangélisation dans le monde contemporain.
Les Journées Mondiales du 23 au 28 juillet : Les jmjistes du monde entier et leurs hôtes vivent alors un temps de fête, de réflexion, d’enseignement et de prière. Chaque matin, les catéchèses données par des évêques venus du monde entier permettent aux jeunes répartis en groupes linguistiques d’échanger autour du thème des JMJ L’objectif de la catéchèse est de permettre aux jeunes de découvrir leur vie intérieure comme sommet de la vie humaine. Notre humanité elle-même nous appelle à ce questionnement sur le sens de la vie et de l’infini. Tout homme répond d’une façon ou d’une autre à cette demande. Tous les après-midi, le Festival de la jeunesse propose des spectacles, concerts, manifestations artistiques et temps de rencontres.
Enfin Vigile et Messe d’envoi avec le pape Benoît XVI, les 27 et 28 juillet : prières, sacrements de réconciliation, adoration eucharistique et veillée avec le Pape le samedi soir.
Le dimanche matin, le Pape concélèbre la messe avec un millier d’évêques et de prêtres ; il s’adresse ensuite aux jeunes et il les envoie rendre le témoignage de leur foi partout dans le monde, à l’exemple du Seigneur avec ses Apôtres. Au terme de cette messe conclusive, le Saint Père annonce le lieu de la prochaine édition des JMJ.