La dernière ligne droite : Madrid enfin !

16 août 2011

15 aout

Après la Messe de l’ Assomption, ce jour est essentiellement consacré au trajet vers notre nouveau lieu d’hébergement à Madrid. Nous sommes logés dans un gymnase à Alcorcon. Tous les cars sont bien arrivés et sans difficulté, y compris le car numéro 6 qui a quitté Avignon le matin pour nous rejoindre.

Nous, Asalah, Hanine et Reham, venons du dernier petit village totalement chrétien de Palestine qui s’appelle Taybeh, ce qui signifie « bonté » en arabe. Dans l’ Evangile cette ville est connue sous le nom d’ Ephraïm et Jésus y est resté avant de monter à Jérusalem. Nous sommes venues en pèlerinage avec le diocèse d’Avignon car l’archevêque Mgr Cattenoz nous a invitées. Nous avons déjà parmi les avignonnais des amis notamment au lycée St Joseph. Nous sommes heureuses de pouvoir partager ces JMJ avec eux et prier tous ensemble pour la paix.
 
 
A la fin de notre séjour à Tarragone, nous nous sommes levés tôt aux alentours de 7h. Nous avons rangé les valises et les sacs de couchage afin d’être prêt à partir pour Madrid. La cour du collège était pleine des sacs rangés par numéro de car. Pendant ce temps tout le monde finissait le ménage ou prenait son petit déjeuner.
Aujourd’hui c’est le15 août, la fête de l’ Assomption. Nous avons tous assisté à la Messe dans notre paroisse d’accueil, nommée St François d’Assise ; c’était magnifique ! Mgr Cattenoz nous a invités à prier pour les futures vocations du groupe, comme Marie le dit « faites tout ce qu’il vous dira ».
 
 
A la fin de la Messe, nous avons échangé de chaleureux remerciements et avons offert des t-shirts du diocèse. Enfin, le groupe de jeunes pèlerins a reçu la bénédiction pour faire bonne route vers Madrid.
 
 
Dans notre car, surnommé St Ignace de Loyola, nous avons commencés notre voyage par prier le chapelet animé par les jeunes en plusieurs langues : en malgache avec P. Léon et les sœurs trinitaires, en portugais avec la communauté Shalom, en espagnol avec Maria (notre responsable de car) et en arabe avec nous. C’est un avant-goût de l’universalité des JMJ. On s’occupe durant le voyage en bavardant, en dormant, en chantant des chants chrétiens…Comme par hasard, Asalah s’est assise à côté d’un garçon se prénommant ISRAEL !!! Elle est très surprise de découvrir que c’est le prénom d’un chrétien.
 
 
Vers 20h, nous sommes arrivés au gymnase « los cantos », nous sommes 800 au même endroit ! C’est très impressionnant ! Nous sommes comme dans un aéroport, il y a des valises partout ! On ne dormira sûrement pas beaucoup mais nous avons pu rencontrer des arabes de Syrie, du Liban, ou encore d’Egypte. Cela nous fait plaisir. Il fait chaud et il y a un peu de bruit.
 
 
Cela dit, depuis notre arrivée en France le 4 août, nous avons vu beaucoup de choses et nous voulons vous le raconter :
Le premier « long » pas à eu lieu chez Maria à l’île de la Barthelasse. Nous disons « long » car chez nous les repas ne durent pas aussi longtemps. On sert tous les plats et chacun mange ce qu’il veut. Les familles d’accueil étaient présentes ainsi que Pascal, le diacre de St Joseph. Nous n’avons pu oublier l’ordre des plats et surtout les bons fromages français !! Nous avons assisté à notre première Messe en français à Monteux. Nous avons chanté un chant pour la paix et l’assemblée a applaudi : cela ne se fait pas chez nous. Par contre nous sommes très heureuses de pouvoir chanter et danser pendant les Messes de jeunes à Barcelone et à Tarragone. On vient aux JMJ pour rencontrer d’autres jeunes chrétiens, pour approfondir notre relation avec eux pour demander la prière de tous pour la pays dans notre pays et dans le monde entier. Comme chrétiens nous pouvons prier pour ce que l’on apprend de l’Evangile, c’est-à-dire d’aimer son prochain, de faire la paix, de partager la vie et les relations humaines dans l’amour.
 
Nous remercions tous ceux qui nous ont aidées, et nous ont donné la chance de participer aux JMJ avec eux et nous sommes heureuses de parler la belle langue française que nous étudions à l’université !